Nouveau service de taxi électrique à Laval à compter du mois de novembre 2018


La Coop de taxi de Laval remplacera au total 28 véhicules de sa flotte par des véhicules complètement électrique. L’arrivé de ces 28 voitures électrique permettra d’éviter la production de plus de 1100 tonnes de CO2.

Ce projet a été retenu car il cadre parfaitement au but du programme d’aide qui est permettre aux entreprises du secteur de démontrer la viabilité financière d’un service de transport par taxis électriques au Québec et d’en évaluer les retombées environnementales, économiques et technologiques.

Ce projet d’envergure, de plus de 3,4 M$, consiste essentiellement à procéder à l’installation d’une infrastructure de recharge dédiée, à effectuer l’acquisition de 28 véhicules entièrement électriques (moyen et haut de gamme) et à procéder à leur intégration dans la flotte (en remplacement des véhicules réguliers) et d’en monitorer la performance sur une durée de trois ans sur le territoire de la Ville de Laval.

La Coop de taxi de Laval remplacera au total 28 véhicules de sa flotte par des véhicules complètement électrique. L’arrivé de ces 28 voitures électrique permettra d’éviter la production de plus de 1100 tonnes de CO2.

Six taxis de modèle Tesla sillonnent depuis le mois de juillet les rues de Laval dans le cadre du projet d’électrification des véhicules de la Coop de Taxi Laval. Plusieurs citoyens lavallois, usagers du transport adapté, gens d’affaires, touristes ont adoré leur expérience en voiture électrique.

Coop Taxi Laval, la Ville de Laval et Hydro-Québec mettrons en place un système de bornes de recharge électrique dédiées aux taxis qui seront installées aux endroits stratégiques dans la ville.

Les trois prochaines années permettront de tester à fond les capacités des véhicules électriques et, plus particulièrement, l'autonomie et la durée de vie des batteries.

Les voitures seront équipées d’un système de collecte de données, et l’évaluation portera sur la performance des véhicules et de l’infrastructure de recharge, leur rentabilité financière, de même que sur la satisfaction de la clientèle et des chauffeurs.

Pour la Coop, ce projet s'inscrit tout à fait dans la vision de mobilité durable de la Ville de Laval. Elle est très fière de proposer une initiative qui contribue au positionnement de Laval en matière d'innovation et de transport.

L’objectif principal poursuivi par la Coop avec ce projet est d’améliorer son offre de service, de réaffirmer son positionnement de leader dans la communauté de Laval et de démontrer à l’industrie du taxi du Québec l’existence d’une alternative écoresponsable et financièrement viable au modèle actuel.

Par cette acquisition de véhicules, la Coop vient renforcer la position de leader en mobilité intelligente et électrique qu’occupe la Ville de Laval au Québec et au Canada, car la ville deviendra ainsi celle qui a la plus grande proportion de taxis entièrement électriques sur son territoire, soit plus de 13 %.

Le succès d’un tel projet repose notamment sur la notoriété et le degré d’implication des partenaires dans le projet. Ainsi, en plus du MTMDET, la ville de Laval est un autre partenaire majeur de la Coop. En effet, la ville a clairement exprimé son appui au projet, qui s’inscrit parfaitement dans sa Vision 2035 - Urbaine par nature qui vise notamment à assurer une mobilité plus efficace, active et durable.

Un autre partenaire majeur de la Coop est Hydro-Québec avec son expertise dans l’infrastructure de bornes de recharge.

La Coop peut également compter sur l’appui formel de la Société de transport de Laval (STL) dans ses démarches visant à améliorer l’offre de transport.

Laval a l’atout considérable d’être à la fois « une île, une ville, une société de transport et une entreprise de taxi » ce qui facilite la dynamique et la gestion de la mobilité et qui simplifie d’autant la réalisation de projets dans ce domaine.

La Coop de Taxi de Laval est fière de pouvoir compter sur des partenaires tel que Le Ministère du Transport, la Ville de Laval et Hydro Québec.

C’est une fierté pour la Coop Taxi Laval de desservir sa clientèle avec des véhicules verts complètement électriques et de leur permettre de se déplacer tout en prenant soin de l’environnement.

Des taxis électriques dans les rues de Laval dès l'automne


Un texte de Kathleen Lévesque, La Presse, 23 mai 2018.

Un projet-pilote de taxis électriques est en démarrage sur le territoire de Laval dans l'objectif de faire la démonstration du bien-fondé de l'électrification des transports au cours des trois prochaines années. Pour y parvenir, le gouvernement du Québec y consacre 1,6 million, tout comme la Coop des propriétaires de taxi de Laval.



À compter de l'automne prochain, 28 voitures électriques circuleront à Laval et seront évaluées dans des conditions réelles d'utilisation, puisque plusieurs taxis roulent 24 heures par jour. Une équipe sera mandatée pour suivre à la trace le parc de véhicules et proposer des adaptations le cas échéant. Un système de collecte de données sera installé dans les voitures.

Le projet prévoit également l'installation de 30 nouvelles bornes de chargement, dont 5 rapides, ce qui permet de réduire à 45 minutes la période pour que la batterie se recharge. La Ville de Laval assumera les coûts de ces infrastructures jusqu'à un maximum de 300 000 $.

Au total, 3,4 millions seront ainsi investis. L'aide gouvernementale est accordée dans le cadre du programme de soutien à la réalisation de projets de démonstration de taxis électriques, financés par le Fonds vert qui a pris fin en mars dernier.

Pour la ministre responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, qui en a fait l'annonce hier au nom de ses collègues des Transports et de l'Environnement, il s'agit d'un coup de main important pour entraîner un changement. « On investit déjà massivement dans le transport collectif électrique. Il y a d'ailleurs des autobus qui circulent notamment à la STL [Société de transport de Laval]. Dans l'industrie du taxi, c'est une première. Il faut mettre un incitatif pour faire la démonstration d'une économie d'énergie, une économie pour les GES [gaz à effet de serre] et une bonification du service à la clientèle », estime Mme Charbonneau.

Le président de la Coop des propriétaires de taxi de Laval, Georges Tannous, est très heureux de prendre ce virage. Pour lui, c'est une première étape avant de transformer complètement le parc de quelque 213 voitures. Et le défi concerne toute l'industrie au Québec, insiste-t-il. « Il faut aller de l'avant. Le gaz coûte cher et l'avenir passe par les voitures électriques. »

Pour M. Tannous, la préoccupation environnementale est le moteur premier du projet-pilote. La conversion entraînera une réduction de 1224 tonnes d'émission de CO2. « En hiver, même quand le taxi ne roule pas, il fonctionne parce que les chauffeurs sont assis dedans. Il faut donc qu'on participe au changement. »

Les voitures électriques seront noires - couleur associée au luxe, souligne M. Tannous - et offriront le WiFi aux clients.